[ArtStation #1] Sélection d’août 2017

artstation-logo

Sélection Août 2017

∼ Spécial portraits ∼

 

Il est un site incontournable lorsqu’on apprécie tout ce qui est digital painting, concept arts, sketches et oeuvres finalisées.  Il est le refuge de nombreux artistes, le lieu où ils exposent leurs créations ou leurs capacités à gérer les différents outils. ArtStation finalement, c’est un peu le marché des artistes et il est bon d’y flâner de temps en temps – même si c’est parfois chronophage ! La particularité du site, contrairement à un DeviantArt par exemple, c’est qu’il s’agit principalement d’artistes dont c’est le métier (Lead Character, 3D artist, Concept artist…), étudiants ou freelance. Beaucoup travaillent sur des projets en cours ou existants, notamment pour le compte de studios de jeux vidéo ou d’animation. Cela permet d’accéder parfois aux coulisses de certains projets et de mieux connaître le profil de certains créateurs plus ou moins méconnus. Enfin, ArtStation est aussi une plate-forme où les artistes peuvent se faire repérer par de futurs employeurs, un CV en ligne où il sera permis à chacun d’apercevoir le talent et l’imagination des uns et des autres.

Dans cette nouvelle rubrique (bientôt accompagné de son alter ego dédié à Instagram) vous pourrez découvrir et admirer une petite sélection que j’ai faite à travers bon nombre de pérégrinations. N’hésitez pas à laisser un petit commentaire pour me dire celles que vous avez aimé ou préféré ! 😉

Les images appartiennent à leurs auteurs.

Les artistes présents dans cette sélection :
Guweiz / Loy Baldon / Konni Dee / Mandy Jurgens / John Wang / Li Yueh Chen / Dave Keenan / Psdelux / Victor Lozada / Lamuserie Antoine / Anson North / Aleksei Vinogradov / Frank Lee / Irakli Nadar / Warren Louw / Fernanda Suarez / Vu Nguyen / Zhao Yan.

Spécial Scarlett Johansson ♥

♥ Mon coup de coeur ♥

IMG_7263

© Oeuvre appartenant à Andrey Belichenko & Boukhtiyarov

[Artiste] N°3 – Destiny Blue

never_seen_stars_by_destinyblue-d7w2dzi

∼ Présentation ∼

Destiny Blue, c’est une des grandes révélations artistiques du site Deviant Art. Une jeune artiste anglaise aux cheveux bleus qui dessine et partage ses créations depuis treize années et qui, peu à peu, a fait évoluer son style pour se créer une identité graphique forte. Sa notoriété n’est plus à faire, elle parcours désormais de nombreux salons dans le monde pour présenter ses oeuvres et ainsi vivre de son art. Un bel exemple à suivre.

∼ Sa patte graphique ∼

En parcourant le Deviant Art de la jeune femme, on se rend compte du chemin qu’elle a parcouru pour en arriver là. Ses premiers dessins n’ont plus rien à voir et on constate qu’elle gère tout aussi bien ses outils numériques que le dessin plus traditionnel. Les dessins qui illustrent cet article se veulent homogènes et cohérent par rapport à son travail actuel mais il est intéressant de noter qu’elle est capable de faire quelque chose de très diversifié, de différent. Enfin, son style graphique est à base d’une judicieuse saturation des couleurs et d’un effet lumineux tout à fait remarquable. Mais ce qui surprend le plus va au-delà du graphisme… 

∼ Chef d’oeuvres d’une âme torturée ∼

La particularité première chez Destiny Blue, c’est les expressions et sentiments qui ressortent des portraits. De la mélancolie dans le regard mais aussi dans le message délivré par les contextes et métaphores. Ce qu’il faut bien comprendre et voir, c’est le courage de Destiny Blue qui exprime à travers son art un vécu particulièrement difficile. Atteinte d’une dépression sévère au point d’être hospitalisée, elle a humblement partagé avec sa communauté son combat contre cette terrible maladie. Elle est perceptible dans ses oeuvres mais aussi dans les longs messages qui accompagnent chaque illustration sur Deviant Art (et certains réseaux sociaux où elle est active). Aujourd’hui, après de nombreux mois de lutte acharnée et de périodes très sombres, Destiny Blue va mieux.

∼ Entre mélancolie et espoir ∼

La mélancolie est donc au coeur de chaque dessin. Pour s’en apercevoir pleinement, observez juste le regard troublant de la  plupart de ses créations. Ce qui est étrange, c’est que cette saturation de couleur accentue les sentiments, comme une vision trouble, des maux acidulés mais bien réels. Mais ne nous méprenons pas : la force de cette artiste est de démontrer que le combat contre la dépression, ce n’est pas seulement décrire son malheur. C’est démontrer la complexité pour s’en sortir et surtout, l’espoir pour y parvenir. La clé qu’il faut insérer dans son corps, le rubis’s cube en soi, la fleurs qui pousse sur la paume de sa main… Autant d’images intelligentes qui nous montre combien Destiny Blue est une artiste humaine, fragile mais surtout très forte.

∼ Pour soutenir l’artiste et acheter ses oeuvres ∼

Son Deviant Art : Destiny Blue

Son Instagram : Destiny Blue Instagram

Sa boutique en ligne : Destiny Blue – Print Shop

∼ Galerie ∼