[Chronique] Colorful

6524

Date de sortie cinéma : 16 novembre 2011
Durée : 2h06min
Genres : Drame, Fantastique
Un film d’animation japonais de Keiichi Hara

Synopsis

Un esprit gagne une deuxième chance de vivre à condition d’apprendre de ses erreurs. Il renait dans le corps de Makoto, un élève de 3ème qui vient de mettre fin à ses jours. L’esprit doit endurer la vie quotidienne de cet adolescent mal dans sa peau. Avançant à tâtons, s’efforçant de ne pas reproduire les fautes de Makoto, il va finalement découvrir une vérité qui va bouleverser son existence.

Mon avis

J’ai mis longtemps avant de voir Colorful. Il faisait parti de ces films qu’il me tenait à coeur de voir car il avait éveillé une certaine curiosité à travers son résumé qui contrastait avec la jaquette du bluray. Peut-être une appréhension, la peur d’être déçu… Pourtant, bon sang qu’est ce que ce film est bouleversant, profond et réaliste. Il me sera difficile de résumé avec justesse ce que ces deux heures de film ont provoqué en moi, c’est juste le genre de film qui me fait dire que l’animation japonaise sait mieux traiter que quiconque des problèmes fondamentaux de notre société.

Ici, le suicide et la réincarnation sont au coeur de l’histoire, mais la prostitution sera aussi évoquée avec un certain recul, juste de quoi nous faire réfléchir. Les sujets traités sont très sensibles mais le ton adopté dans la narration est plus léger – pas de dramatisation ou de surenchère – et les personnages sont attachants – sauf le héros, qui nous rappelle que souvent, nos comportements et réactions sont disproportionnés et irréfléchis. Alors on s’agace de voir son attitude, de le voir baisser les bras, de manquer de clairvoyance alors que nous-même ne ferions peut être pas mieux à sa place. Le film est construit de manière pertinente, il y a une vraie sensibilité derrière chaque personnage, je retiens particulièrement celui de la mère de Makoto, mais aussi de la jeune Hiroka.

Esthétiquement, le film est très agréable même s’il n’est pas d’une beauté aussi transcendante que la manière dont il traite certains propos ; mais on se moque bien de ce genre de détails lorsque la beauté se trouve ailleurs. J’ai été touché et ébloui par ce film, que je recommande à toutes celles et ceux qui voudraient comprendre notre société, prendre conscience de la gravité de certains actes et remettre en question les choix et comportements que nous pouvons avoir.

Notation 6

Un film éblouissant de réalisme et d’intelligence.

Galerie

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s