[Chronique] Une nuit calme et paisible

Scénario et dessins : Pocket Chocolate.
Date de sortie :
 14 avril 2017

Editeur : Kotoji éditions
Nombre de pages : 152.
Prix : 16 € (neuf)

Résumé de l’éditeur

Considéré comme l’un des nouveaux maîtres de la bande dessinée chinoise, Pocket Chocolate revient avec deux histoires courtes et un recueil de ses plus belles illustrations.

Mon avis

C’est sur la plate-forme de financement participative Ulule que la maison d’édition derrière Pocket Chocolate a rendu possible la publication de cet ouvrage. Un recueil où le lecteur peut se familiariser avec le travail de l’auteur, assez méconnu en France. Le livre débute par l’histoire « Une nuit calme et tranquille » où l’on découvre un style graphique parfaitement enchanteur ! A noter que tout est en couleurs, ce qui permet d’apprécier durant les premières pages de tons plutôt doux, entre pastel et aquarelle. Pocket Chocolate a pour qualité d’avoir une patte graphique reconnaissable, qui penche donc ici vers la douceur. L’histoire est mignonne, naïve par certains aspects et le propos, l’amitié entre deux filles très différentes, nous mènera vers des réflexions hélas un peu trop abstraites. C’est plein de bons sentiments mais cela manque de consistance. La conclusion est à ce titre aussi belle qu’incompréhensible. Puis on change radicalement de ton et de style graphique avec « I killed myself », une histoire qui fait forcément penser à l’auteur chinois Benjamin – on comprend pourquoi dans la courte postface qui suit. C’est beaucoup plus mature et sombre, et ça se présente davantage comme un comics… mais chinois ! Le problème dans cette seconde histoire, c’est d’être un peu expéditive et de laisser croire qu’on a affaire à l’histoire d’un schizophrène. L’auteur avoue lui-même être perplexe sur cette histoire avec le recul, mais il est très intéressant de constater à quel point l’auteur à su faire évoluer son style entre les deux histoires de ce recueil. A noter certaines illustrations en pleine page ou certains personnages particulièrement réussis, ce qui m’amène à la conclusion de cette chronique puisque l’ouvrage contient près de cinquante pages d’illustrations et autres croquis mais aussi portraits que l’auteur à fait pour des conventions ou dédicaces. En définitive, c’est un bel ouvrage, plutôt éclectique et intéressant pour découvrir l’auteur et son évolution. Je parlerai très prochainement de son oeuvre en deux tomes « Crystal sky of yesterday ».

Prometteur jusque dans l’esthétique !

Achetez cette BD sur Amazon
Achetez cette BD sur Fnac (-5% pour les adhérents)
Et surtout, n’oubliez pas les librairies indépendantes près de chez vous ! 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s